L’ESITC Caen ouvre un mastère “Construction connectée”

Lors de la 3e édition des JNov, lESITC Caen a annoncé en avant-première, la création d’un futur mastère Expert en Smart Construction : ouvrages et territoires connectés. En octobre prochain, lécole spécialisée en génie civil accueillera sa première promotion. En 12 mois, elle apprendra à appliquer les technologies d’information et de communication (TIC) à la conception, la mise en service et à l’exploitation d’ouvrages de génie civil. Un savoir-faire devenant indissociable de la construction d’aujourd’hui.

L’école n’est pas novice en la matière. L’ouverture de sa première formation spécialisée en construction durable associant les technologies de modélisation du bâtiment (BIM), à l’emploi d’éco-matériau date de 2010.

Mais le développement numérique est un coureur sprinter... Aujourd’hui, les entreprises de construction recherchent des profils pluridisciplinaires, dotés de compétences transversales et familiers des technologies digitales : un profil difficile à trouver. À cœur de suivre l’évolution du métier, l’école d’ingénieurs spécialisée dans le génie civil caennaise décide alors d'ouvrir son 3e mastère spécialisé, en association avec l’EnsiCaen, école d’ingénieurs orientée dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Il entre dans la famille des diplômes Bac+6 délivrés par les écoles membres d'une CGE (conférence des grandes écoles publiques ou privées).

Ouvert aux étudiants et aux professionnels

Intitulé « Expert en Smart Construction », il pourra être suivi par tout candidat bénéficiant d’une certaine expérience. « Un Mastère I avec une expérience professionnelle d’au moins 3 ans, ou un bac +4 est requis pour intégrer cette formation alliant théorie et  6 mois de stage en entreprises », explique Jérôme Lebrun, directeur de l’établissement caennais. Mais la formation initiale n’est pas la seule compatible avec ce futur cursus. Les professionnels, ingénieurs et architectes peuvent y prétendre également. Le format de l'apprentissage est identique pour tous: 6 mois en cours et 6 mois, en entreprise.

Cet apprentissage vise à leur donner des clés pour interpréter des techniques de mesures et d’évaluation nécessaires à la construction et à la maintenance d’ouvrages connectés. Ils seront amenés à anticiper les risques d’un ouvrage avant son élévation, à intégrer des systèmes de surveillance automatisée voire des contraintes édictées par les bouleversements géographiques et environnementaux.

À l’issue de ce cursus, les diplômés pourront prétendre à des postes d’ensembliers, de pilotes, de gestionnaire ou de contrôleur, par exemple. Les enseignements se partageront entre les locaux de l’ESITC Caen à Épron et le campus de l’EnsiCaen. Technologie, notions de sécurité et de santé, gestion des risques et analyse d’impact, matériaux de construction connectés : autant de thématiques étudiées…

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.