Les artisans de plus en plus formés en prévention

Les entreprises artisanales du BTP se forment de plus en plus en termes de prévention :
+ 14 % en 2014. C’est en tous les cas le pourcentage ressorti de la dernière étude conduite par la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du Bâtiment (Capeb), la Chambre nationale de l'artisanat, des travaux publics et paysagistes (CNATP), l’Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail (Iris-ST) et l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP).

Certes, les chiffres ne sont pas des plus récents, mais ils révèlent une tendance de fonds. « Être sensibilité aux techniques et enjeux de la prévention suscitent de plus en plus d’intérêt de la part des professionnels du BTP qui érigent ce type de formation en deuxième position des apprentissages suivis (30 %), derrière ceux reliés à la technique (63 %) », explique la Capeb. Cette proportion de 14 %, rapprochée des 5 % enregistrés l’année précédente (2013), souligne encore mieux la progression.

Les métiers du plâtre et de l’isolation (+39%) et de la serrurerie métallerie (+30%) sont les plus demandeurs en termes de formation avec des pourcentages respectifs de 39 et 30 %. Lors de l’année d’étude, les métiers de la couverture plomberie chauffage, de l’électricité et des travaux publics ont figuré parmi les métiers les plus représentés dans les formations à la prévention au regard de leur effectif de référence.
« Habilitation électrique, attestation de compétence pour l’utilisation d’échafaudages, les risques liés aux tâches d’un électricien sont plus prégnants que pour un autre professionnel », justifie la Capeb.

Toutefois, des disparités régionales perdurent. En 2014, les régions Pays-de-la-Loire et le Grand Est se démarquent et figurent parmi les régions les plus dynamiques. A contrario, tout comme en 2013, l’Île-de-France et la Provence-Alpes-Côte d'Azur sont en baisse.

Info de dernière minute

Patrick Liébus a été réélu au poste de président de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises de bâtiment, par  25 voix sur les 27 exprimées¸ il entame donc son troisième et dernier mandat de Président confédéral.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire