La Capeb Rhône se mobilise contre les fraudes

Alors que l’augmentation du nombre d’entreprises en 2018 aurait dû être un facteur de réjouissance, elle est noircie par une recrudescence de sociétés factices. Particulièrement inquiète pour son département, la Capeb Rhône crée une adresse électronique, contact@capeb-rhone.fr, où elle encourage les professionnels à rapporter leurs informations, expériences ou  moindres doutes.

Si le département et la métropole ont observé une augmentation du nombre d’entreprises de 16,6 % entre 2017 et 2018, soit 20 729 créations, le Rhône a compté 8 771 ouvertures de micro-entreprises en 2018, c'est-à-dire une hausse de 28 % par rapport à 2017.  Or, ces très petites entreprises sont particulièrement exposées aux escroqueries, sévissant le plus souvent lors de leurs enregistrements.

Des messages peuvent leur être envoyés par courriel ou par courrier pour tenter de leur faire régler des frais supplémentaires. Prétextant une erreur, ils réclament des compléments d’information. Les montants demandés pouvant se chiffrer en milliers d’euros. La Capeb rappelle que les contrevenants sont répertoriés sur les sites de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) et sur www.myinfogreffe.fr.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.