Sécurité des ouvrages d’art : les maires ont la parole

À la suite de l’effondrement du pont Morandi à Gênes l’été dernier, la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a créé une mission d’information sur la sécurité des ponts où les maires sont consultés pour mesurer leurs éventuelles difficultés à mettre en œuvre des travaux sur leurs ouvrages d'art.

Cette initiative a pour but d’évaluer les modalités de surveillance et d’entretien des ponts gérés par l’État et par les collectivités territoriales. "Elle cherche en particulier à savoir si les collectivités territoriales disposent des capacités techniques et budgétaires suffisantes pour assurer l’entretien de leurs ouvrages d’art", rapporte  la chambre haute du Parlement français.

Afin de recueillir le témoignage des élus concernés, la mission d’information a donc lancé une consultation auprès des élus, sur une plateforme interactive, à l’initiative du président du Sénat, Gérard Larcher. Le questionnaire mis en ligne a été adressé à l'ensemble des maires, aux élus des conseils départementaux et aux élus des intercommunalités ayant la compétence voirie vise à obtenir des informations sur les difficultés auxquelles les élus peuvent faire face dans la mise en œuvre de leurs politiques de gestion des ponts, complète l’institution. "La collecte des informations nourrira nos travaux et construira les recommandations que nous serons amenés à soumettre au terme de la mission", précise-t-elle. La date limite de dépôt des réponses a été fixée au 28 février 2019.

Photo d'ouverture : Le pont Eiffel, sur la Dordogne, est un ouvrage d’art datant du XIXe siècle. Il pu être réhabilité entre 2016 et 2017.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.