La FFB Grand-Paris nomme un nouveau président

Jean-Luc Tuffier a pris hier ses fonctions de président de la Fédération Française du Bâtiment Grand-Paris. Il succède à Patrick Aimon au terme d’un mandat de 3 ans.

Jean-Luc Tuffier (56 ans) ingénieur en Arts et Métiers, dirige le groupe KeesMel (Hauts-de-Seine), spécialisé dans l’installation électrique et service technique aux entreprises.

Avant de reprendre la tête de la FFB Grand-Paris, il fut président de la chambre syndicale des entreprises d’équipement électrique (CSEEE) de Paris et sa région) de 2012 à fin 2016. Il est entré au sein de l’organisation qu’il préside dorénavant en tant membre du bureau.

Aujourd’hui, il conserve donc sa fonction de dirigeant de KeesMel ainsi que ses statuts de membre du Medef Île-de-France depuis 2014 et de représentant à la CCI 92. Il adhère également au bureau de la Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique depuis 2015.

« Je veillerai, commente Jean-Luc Tuffier, à mettre rapidement en place une commission Prospective pour préparer les entreprises aux évolutions et aux défis futurs. J’entends les aider à se positionner sur les grands projets franciliens. La construction du Grand Paris mais aussi les JO 2024 et l’Exposition universelle 2025 représente un premier défi ».

Deuxième enjeu : les mutations numérique et énergétique. La FFB Grand-Paris envisage d’accompagner les entreprises au BIM (modélisation des données du bâtiment), aux méthodes de construction plus respectueuses de l’environnement et à la rénovation énergétique des bâtiments existants.

Troisième vecteur : adapter l’apprentissage en Île-de-France aux besoins des entreprises : émergence de nouvelles compétences, de nouvelles méthodes et de nouveaux outils.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire