SPL Lyon Part-Dieu veut coordonner ses flux de matériaux

Avec 40 à 50 chantiers en cours ou programmés d’ici 2023, le quartier lyonnais de La Part-Dieu va retrouver un trafic de camions et d’engins qu’il n’avait pas connu depuis les années 1970, lors de sa création. Pour assurer un bon acheminement des matériaux sans congestionner le trafic, la SPL Lyon Part-Dieu, sa société d’aménagement, a passé un appel d’offres afin de coordonner l’ensemble des flux. Un groupement mené par Colas a été sélectionné pour mettre en place le dispositif. En plus d’un poste de commande centralisé, il comportera des itinéraires d’accès privilégiés disposant de signalétiques spécifiques, de deux aires de régulation dans la périphérie lyonnaise, à Saint-Fons et La Feyssine, et de trois zones de temporisation au cœur du périmètre.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.