67 % des déchets issus du bâtiment sont valorisés

Le secteur du bâtiment génère chaque année 46 millions de tonnes (Mt) de déchets — le secteur du bâtiment représente environ 19 % de la production de déchets du BTP, d'après le ministère de la Cohésion du territoire, dont 34 Mt sont constituées de matières inertes (gravats, béton, briques) et 10 Mt sont des matériaux non dangereux tels que du métal, du bois ou du plastique. Seuls 2 Mt – amiante, colles et produits de traitement – sont considérés comme dangereux. En s’appuyant sur cette performance proche de l’objectif de 70 % fixé par l’Europe à l’horizon de 2020, 14 organisations professionnelles du bâtiment ont demandé à l’État de prendre en compte leurs propositions concrètes d’amélioration et de travailler en concertation avec elles sur le projet de loi anti-gaspillage. Elles ont déjà, à sa demande, dressé un état des lieux approfondi de la valorisation des déchets. Elles estiment que, selon les enseignements de cette étude, les notions de responsabilité élargie du producteur et de gratuité de la reprise proposées par le texte en préparation n’apportent pas de réponse appropriée au problème. Les situations s’avèrent, en effet, très disparates selon les filières de déchets.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.