Première mondiale : une nouvelle Swing chez Mecalac

Si nous lui demandons sa préférence, Henri Marchetta, le président et fondateur de Mecalac en 1974, nous confie que sa mascotte parmi les 10 premières mondiales à la Bauma est la chargeuse sur pneus articulée Swing AS600 de 4,2 tonnes, la plus petite de la gamme proposée par le Haut-Savoyard. « Complétant les ex-Pichon AS700, 900 et 1600, j’aime la décrire comme une innovation française, de qualité allemande avec un style italien », sourit-il. Car effectivement, c’est l’Allemand Ahlmann — repris par Mecalac en 2002 — qui a inventé le concept de Swing, couplant un châssis rigide, avec 4 roues directrices et la stabilisation automatique arrière du pont arrière en fonction de la charge. Ainsi conçue, elle endosse les tâches de creusement et de chargement/déchargement en limitant ses déplacements. « Conduite, manœuvre et pivotement peuvent être opérés en simultané », indique Patrick Brehmer, le responsable du design, de la gestion des produits et du marketing chez Mecalac.

Cette AS600 de 36 kW (48,9 ch) propose ainsi quatre, deux roues directrices, ou bien encore une marche en crabe. Son point d’équilibre en chargement latéral se situe entre 2 tonnes et 2,4 tonnes.

Souvent encombrés, les espaces de travail de chantiers urbains laissent place à des sols étroits voire chaotiques. L’AS a la particularité de pouvoir effectuer une rotation complète dans une empreinte 20 % moins importante que celle d’une chargeuse classique. « Son châssis monobloc, combiné à un bras pivotant à 180°, lui permet de réduire ses déplacements. Une fois le pont arrière bloqué, les charges du godet (0,8 m³ maxi) peuvent être levées à 180°, en maintenant identique la stabilité de la machine », ajoute Patrick Brehmer. Si ses déplacements sont minimisés, lorsqu’elle le doit, la Swing peut atteindre 30 km/h. Sur route, le conducteur pourra combler une tranchée ou effectuer un sablage sur une seule voie là où d’autres mordront sur deux. Dans un premier temps, ce modèle AS600 sera disponible en location de 36 mois. La production commencera à la fin de cette année.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.