Un Phœnix pour surveiller la pression

Trelleborg a baptisé du nom de l'oiseau mythologique "Phœnix", son système de surveillance de la pression. Le fonctionnement du TPMS (Trelleborg Phœnix tire pressure monitoring system) repose sur des capteurs de pression intégrés à l'intérieur des pneumatiques d'engins de construction. Alimentés par une pile d'une durée de vie de 5 ans, ils réalisent une mesure de pression et de température toutes les cinq secondes et envoient leurs données vers une plateforme informatique. Les opérateurs peuvent ensuite surveiller les valeurs sur un ordinateur ou un téléphone portable, voire être avertis par courriel d'une anomalie. Ces systèmes peuvent notamment équiper la gamme de pneumatiques radiaux EMR pour dumpers et chargeuses que le manufacturier décline en 22 dimensions du 24 au 33 pouces.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.