Un gant pour augmenter la force des doigts

Eiffage et l'entreprise suédoise Bioservo ont développé un gant robotisé adapté aux métiers de la construction. Décliné du Carbonhand, un équipement de rééducation médicale, l'Ironhand est pourvu de capteurs placés au niveau de la paume et de chacune de ses dernières phalanges. En suivant les mouvements de la main, des tendons synthétiques intégrés dans le gant peuvent développer une force de 4 kg par doigt. L'unité motrice de 800 g portée dans un sac à dos fournit sept heures d'autonomie. En plus de diminuer les efforts de l'opérateur, l'Ironhand pourrait réduire les risques de troubles musculo-squelettiques (TMS) au niveau du poignet. Après plusieurs mois d'essais par des opérateurs du groupe Eiffage, le gant Ironhand est proposé depuis juin, à la location par Loxam.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.