Troisième génération de TGS pour les chantiers

Selon son constructeur, la troisième génération de camions Man TG constitue son projet le plus ambitieux des 20 dernières années. Les séries TGX, TGS, TGM et TGL s’adressent à une multitude de domaines et d’utilisateurs, du transport régional à l’international, des applications légères au plus lourdes. Les modèles TGS sont spécialement conçus pour travailler dans les conditions les plus rudes, telles celles rencontrées dans le terrassement et les travaux publics.

À première vue, le nouveau camion Man TGS reprend de nombreux éléments de design de son prédécesseur. Son imposante calandre noire sur laquelle figurent les initiales du constructeur, surmontée d’une ligne horizontale chromée entourant le lion de Büssing échappé des armoiries de la ville allemande de Brunswick, ne trahit pas l’héritage des séries TG antérieures. Mais sous ces apparences, nombreuses sont les nouveautés.

Pour les approche-chantiers

La gamme TGS, destinée à la distribution et à l’approche chantier, bénéficie du même intérieur de cabine que les grands routiers TGX. Le fabricant explique avoir conçu la planche de bord selon deux niveaux. Toutes les commandes utiles au conducteur durant le trajet se trouvent à portée de main. Celui-ci retrouve également les informations essentielles sur des écrans plus éloignés afin de réduire le temps d’adaptation entre vision de loin pour la route et de près pour consulter les données relatives à la conduite. Cependant, Man a choisi de ne pas céder aux sirènes des écrans tactiles. Jugeant cet équipement divertissant et susceptible de détourner l’attention du conducteur, il a préféré le SmartSelect, une molette positionnée à portée de main, à côté du siège. Celle-ci permet de naviguer dans les menus de l’écran placé dans le champ de vision du chauffeur, et de gérer le système multimédia. Elle intègre également une zone tactile et s’accompagne d’un repose-poignet visant à limiter la fatigue lors de sa manipulation.

Les TGS partagent la dotation de bord des grands routiers TGX, avec deux écrans et la molette SmartSelect.

Les TGS partagent la dotation de bord des grands routiers TGX, avec deux écrans et la molette SmartSelect.

Les commandes depuis le sol

Avec sa nouvelle mouture de TGS, Man apporte une autre innovation : le dispositif EasyControl. Des boutons de contrôle, positionnés au pied de la portière conducteur, autorisent depuis l’extérieur du véhicule l’allumage des feux de détresse, ou encore le démarrage du moteur, pour alimenter, par exemple, une grue auxiliaire. L’affectation de ces touches peut être déterminée à la construction du véhicule, en fonction du type de carrosserie qu’il recevra. L’acquéreur peut également affecter les fonctions qu’il souhaite en se rendant dans un atelier de la marque afin de réaliser l’adaptation.

Le siège conducteur bénéficie lui aussi d’innovations. Son design a été modifié pour rendre les longues journées de travail moins pénibles. Les modèles à suspension pneumatique profitent d’un réglage en hauteur de la ceinture de sécurité afin de s’adapter à la morphologie du chauffeur. La plage de réglage longitudinal, d’avant en arrière, s’allonge de 50 mm, portant son amplitude à 230 mm. Le réglage en hauteur s’ajuste également sur une plage de 120 mm. Concernant les coloris de l’habitacle, Man propose deux variantes : « Desert Beige » et « Moon Grey ». La première comprend des tons chauds, dans une palette de couleurs sable. La seconde, basée sur des nuances de gris, se montrera moins sensible à la crasse et aux conditions rudes rencontrées sur les chantiers.

Dans sa version NN, la cabine offre suffisamment de place pour ranger une veste et quelques affaires derrière les sièges.

Dans sa version NN, la cabine offre suffisamment de place pour ranger une veste et quelques affaires derrière les sièges.

Trois modèles de cabines

Le camion ManTGS est proposé avec trois modèles de cabines. La première, sous le nom de code « NN », ne dispose pas de couchette. Large de 1,24 m et longue de 1,88 m, elle offre suffisamment de place pour ranger quelques affaires derrière les sièges. Sa hauteur contenue, de 1,74 m, la rend particulièrement adaptée aux applications de chantier. Par ailleurs, elle libère un maximum de longueur carrossable sur le châssis. La déclinaison FN, pour sa part, reprend le même gabarit en hauteur et largeur, mais intègre une couchette, portant sa longueur à 2,28 m. Enfin, la cabine FM profite de la longueur de la FN, avec une hauteur plus généreuse, de 2,03 m. Man propose en option un marchepied au-dessus de la roue gauche, ainsi qu’une barre fixée au toit de cabine pour contrôler le chargement en toute sécurité. Sous la cabine, un pare-chocs en acier protège la carrosserie. Celui-ci se démonte en trois parties afin de ne remplacer que la section endommagée en cas de dommages. Enfin, les marches les plus basses, de chaque côté de la cabine, bénéficient d’une fixation souple leur permettant de s’effacer face à un obstacle et d’éviter d’éventuels dégâts.

Florentin Portail

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.