Trois chargeuses Liebherr aux modalités de levage perfectionnées

Les ingénieurs Liebherr ont affiné le système d’entraînement hydrostatique des chargeuses sur pneus L526, L538 et L546 leur permettant de contenir leur consommation en carburant et leurs émissions de CO2.

Conformes aux normes antipollution Stage V, elles bénéficient de moteurs d’une puissance respective de 136, 163 et 188 ch (100, 120 et 138 kW). D’un poids de 11,77 t, 13,50 t ou 14,20 t, elles trouvent une de leur spécificité majeure dans le bras de levage dont deux variantes sont désormais possibles : la cinématique en Z, leur octroyant une force élevée dans les positions inférieures au bras et, la cinématique parallèle, pour une puissance de maintien en surplomb.

Liebherr a, par ailleurs, doté les L538 et L546 de vérins de levage plus grands, leur permettant une puissance de levage accrue de 20 % par rapport à leurs prédécesseurs.
Tant la L526, la L538 que la L546 sont pourvues d’une servocommande électro-hydraulique, combinée avec une programmation — de série — permettant de régler les positions des fourches et du godet sur un tableau de bord de 9’’. Ce dernier équipement peut contenir respectivement 2,1, 2,6 et 2,8 m³.

En cabine, l’espace est plus généreux, les pédales avancées, le tableau de bord tactile et réglable en hauteur. Les surfaces vitrées, accrues, favorisent la visibilité sachant qu’en option, Liebherr propose une grille de protection pour le pare-brise. Comme sur la série XPower, la nouvelle direction par manipulateur est disponible sur demande. Le constructeur propose, par ailleurs, la reconnaissance des piétons à l’arrière, un système intégré de surveillance de la pression des pneus ou encore un contrôle de la zone avant de travail.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.