Sika France : le béton s’imprime en 3D

Parmi les Prix spéciaux décernés lors du Pré-Intermat, un relève du salon conjoint World of Concrete Europe. Le chimiste Sika France en a été récompensé pour son procédé d’impression de béton en 3D. 

Composé d'une encre à base de ciment à prise contrôlée en tête d’impression, ce procédé permet de réaliser, en couche par couche, des éléments béton, sur mesure, aux formes variées et stylisées. « Ces formes sont fabriquées suivant un plan numérisé qui est lu et transformé en objet réel via l'imprimante », informe Sika.

La main de l’homme ne peut rivaliser : la machine hautement technologique exécute un mètre par seconde sachant que l’impression peut atteindre 10 mètres de haut en continu et ce, sans rupture.

« D’autant plus qu’elle exempte d’utiliser des moules ou d’étuver lors de l’étape de préfabrication », poursuit l’industriel argumentant une diminution en coûts et en temps de fabrication. Sur le plan de l’esthétique, également, l'imprimante apporte une régularité inégalée par le travail manuel. Le nombre de manipulations sur site s’en trouve réduit.

Enfin, le dernier avantage mentionné par Sika concerne l'environnement. L'impression 3D réduit le nombre de déchets existants sur le chantier ou en usine, tandis que la suppression des phases d'étuvage laisse projeter des économies d'énergie primaire.

Sika exposera dans la partie Démonstration du World of Concrete Europe, à l'intérieur du salon Intermat. Vous pouvez consulter la liste des exposants en cliquant ici.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire