Saperfe se dote d’une 624HD pour déblayer à 60 mètres

Engagée dans les travaux grandissants relatifs au Grand Paris Express, l’entreprise francilienne Saperfe, spécialisée dans les opérations de démolition et de terrassement à grande profondeur vient de se doter d’une pelle à câbles compacte Sennebogen 624HD.

Alors que les chantiers de fondation spéciales se multiplient dans et autour de la capitale, les pelles à cinématiques dites conventionnelles sont à l’aise pour extraire les déblais les plus en surface lorsque les parois moulées sont achevées. En revanche, lorsque les matériaux à reprendre sont au-delà de 20 mètres de profondeur, les pelles à balancier télescopique ne suffisent plus ! Les pelles à câbles peuvent alors prendre le relai. C'est ainsi que Saperfe vient de se doter d'une pelle à câbles compacte Sennebogen 624HD. Sa mission : extraire des déblais de démolition à l'intérieur de puits "de service" pouvant "couler" au-delà de 50 mètres de profondeur.

Si des machines de forte capacité peuvent s’atteler à extraire les matériaux sur les ouvrages de grandes dimensions, futures gares du métro périphérique francilien, traiter des puits d'approvisionnement, dits "de service", situés dans des environnements urbains denses s’avère compliqué ! Or, entre chaque gare, le parcours du futur Grand-Paris Express en est jalonné. Le diamètre de ces ouvrages peut avoisiner les dix mètres. Si la zone d’évolution à proximité de ces ouvrages est limitée, les matériaux doivent, eux, parfois être récupérés à 60 mètres.

Pour mener ces tâches délicates de reprise en milieu urbain dans des espaces contraints, Saperfe prend donc en main sa pelle à câbles compacte Sennebogen 624HD d’un poids opérationnel de 27 tonnes. Son châssis mobile, la 624HD pourra être déplacée facilement d’un chantier à un autre, sans démontage. Elle se dote d'un moteur de 129 kW et surtout, de deux treuils en chute libre. D'une force de 60 kN, leur vitesse peut atteindre 110 mètres par minute et ce, en brin simple.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.