Riwal convertit une nacelle JLG à l’électrique

Riwal a répondu à la demande d’un de ses clients spécialistes de la maintenance aéronautique pour convertir une nacelle JLG à l’électrique. Il voulait une machine moins bruyante et ne dégageant pas de gaz d’échappement pour travailler dans un espace clos. Riwal a donc développé cinq engins sur des bases de nacelles articulées JLG présentant des hauteurs de travail de 22 à 43,30 m et des portées horizontales allant de 17,4 à 25 m. Le constructeur avait fait le déplacement à Batimat avec la plus modeste de ses machines proposées à la location et à la vente, la 660SJ de 22 m. Alimentés par deux batteries au plomb de 775 Ah et de 24 V, ses moteurs électriques affichent une autonomie de fonctionnement de trois heures, ce qui correspond à l’utilisation type d’une journée de travail de huit heures.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.