RG teste la résistance de ses gants anticoupures

Depuis l’année dernière, le tour de vis resserrant les exigences de la norme EN 388, révolutionne le microcosme de la fabrication de gants professionnels, a fortiori spécialisés dans les utilisations sur chantier. Le distributeur français RG a décidé de passer trois de ses huit gants anti-coupures Ergos à un banc d’essai. Un tomodynamomètre (TDM) a évalué leur résistance face aux ruptures, aux abrasions, aux déchirures et aux perforations dont les critères ont été affûtés par la réécriture de la norme EN388 :2016.

En effet, depuis fin 2016, cette norme EN388 a réévalué ses méthodes d'examen en y ajoutant une certification Iso 13997. Celle-ci rigidifie la façon dont le tomodynamomètre (TDM) évalue la résistance des gants face à la coupure.

Les sigles de baptême des trois gants Ergos testés ne sont pas évidents à retenir, mais ils ont reçu les évaluations suivantes :

  • Le gant numéroté 398400 a reçu la lettre « E » (sur une échelle allant de A à F). Composé à base de polyéthylène haute densité et d’un fil d’acier inoxydable, il est particulièrement recommandé pour la manipulation d’objets coupants dans les métiers de l’industrie du verre, de l’industrie automobile et du BTP.
  • Le gant intitulé 398014, conçu pour les travaux de manutention ou d’assemblage de précision, se voit attribuer le niveau de protection « C ».
  • Enfin, le gant « 398051 », pensé pour une utilisation en terrain gras obtient la lettre D, associé à des niveaux de résistance élevé face à l'abrasion et à la déchirure.

Cette démarche devrait, selon toute logique, être suivie par la « certification de gants de niveau F, résistants à une pression supérieure à 30 Newton selon la norme ISO13997 permettant ainsi de répondre à l’ensemble des besoins de protection de nos clients pour des risques de coupure des plus légers aux plus lourds », nous précise le groupe.

Toutes les paires de gants RG sont fabriquées en Asie sont certifiées par le centre technique du cuir de Lyon.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire