Plus d’un million d’euros de ventes mondiales en terrassement

Alors que le plus grand salon de la construction italien, Samoter, se profile à Vérone,  l’organisateur Veronafiere a étudié les mouvements d'achats de matériels BTP aux quatre coins du monde. Outre certaines disparités géographiques, le secteur des machines de terrassement tire son épingle du jeu.

L’investissement en matière de machines de terrassement montre des courbes ascendantes depuis 2016, relève Veronafiere, fin mars lors des Samoter Days, préambule à la 5e édition (du 21 au 25 mars 2020). En 2018, leurs ventes ont dépassé la barre du millions d'euros d'unités.

La France peine à +4 %

Toujours dynamique mais en moindre proportion : l’Europe de l’Ouest n’a augmenté « que » de 3 % le nombre de ses achats, les portant à 182 000 machines. Loin de surprendre les analystes, ce ralentissement laisse toujours l’Allemagne et le Royaume-Uni en tête des investisseurs. Ils représentent respectivement 23 et 22 % des acquisitions. L’étude montre que la France, de son côté, n’a étoffé ses achats « que » de 4 %, loin derrière l’Espagne — le pays dont la croissance est la plus impressionnante : + 48 % par rapport à l’année précédente — et l’Italie (+16 %).

À l’est et en Europe Centrale, la Russie et la Pologne apparaissent comme figures de proue. Ces deux pays ont élevé leur volume d’achats en engins de terrassement de 32 % pour l’un, de 59 % pour le second(toujours par rapport à l'année passée).

La pénurie de main d'oeuvre en France léserait la production depuis 2017

Par type de produits, *Veronafiere cite les pelles à chenilles (+25 %), les minipelles (+ 15 %), les chargeurs sur pneus (+19 %) et les mini-chargeurs (41 %) comme les types d'engins à la progression la plus marquée.

Au-delà de nos frontières, les auteurs de l’étude ont remarqué que la pénurie de main d’œuvre en France et en Allemagne, mentionnant l’hypothèse que cela nuise à la croissance de la production et ce, depuis le second semestre 2017. En Espagne et au Royaume-Uni, la main d’œuvre ne manque pas, ajoute Veronafiere.

Perspectives 2019-2021

Les projections des organismes initiateurs de l’étude avancent une « croissance modérée en 2019 », en particulier en Europe de l’ouest où les indicateurs tablent à quelque 2 % . Ce pourcentage devrait rester stable au cours des trois prochaines années. À plus large échelle géographique, l’Inde est pressentie comme un pays devenant moteur.

Perspectives d'évolutions de ventes de machines de TP, entre 2019 et 2021.

Les investissements matériels devraient être stimulés en particulier, au cours des 3 prochaines années, par les achats en génie civil et en terrassement. La croissance de ce dernier segment devrait osciller autour des 7 % par an et dépasser le 1,1 million de machines vendues.

*Cette étude de Véronafiere a été réalisée en partenariat avec le syndicat représentant les constructeurs BTP européens CECE et le salon Asphaltica, spécialisé dans les engins de construction routière, se déroulant en simultané avec Samoter. 

Crédit photo d'ouverture : Veronafiere-ENNEVI

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.