Metso et Outotec ont fusionné

Le 1er juillet 2020, en fusionnant, les deux entreprises finlandaises Metso et Outotec ont créé un géant de l’extraction et des mines. Alors que le premier est connu pour ses systèmes de broyage, concassage et tri, le second l’est davantage pour ses installations industrielles de traitement des matériaux. Alors que Metso est bien connu en France grâce à sa filiale de Mâcon (Saône-et-Loire) occupant 500 personnes, Outotec en était jusqu’à présent absent. Pour François Wintergest, le vice-président des ventes des régions Europe du Sud et Afrique du Nord, l’évènement est une bonne nouvelle car il va lui permettre d’élargir son offre et de mettre sur le marché de nombreuses innovations. En France, Metso compte un effectif de près de 500 personnes parmi lesquelles 250 travaillant sans l’usine mâconnaise. L’établissement, connu autrefois sous le nom d’ABM, Ateliers Bergeaud Macon, fabrique des concasseurs à cône et à percussion pour installations fixes, notamment les gammes HP et MX offrant des débits allant de 50 à 1 000 t/h.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.