Manitou rachète une usine de Terex en Inde

Terex Corporation signe une fois de plus son intention de se recentrer sur son activité historique autour des grues. Il vient de conclure avec Manitou la vente de son usine indienne Terex Equipment Private Limited à Greater Noïda (nord de l’Inde). Créée en 2003, cette dernière est spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de matériels de construction, principalement des tractopelles et des mini-chargeurs. TEPL a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros essentiellement dans le sous-continent indien. Le groupe Manitou confirme, à la suite de son acquisition, qu’il ambitionne de s’affirmer sur le marché de la manutention en Inde, et de manière plus large en Asie et dans les pays émergents. « La fabrication des tractopelles et mini-chargeuses sera poursuivie par Manitou avec le savoir-faire Terex car celui-ci sera adapté au marché », étaye le spécialiste en manutention. Il se diversifiera ainsi dans un univers encore inexploré pour lui : des engins de creusement. La transaction devrait être finalisée au cours du premier semestre 2017.

Quelque temps avant l’annonce de cette vente, le président de Terex Cranes, Steve Filipov, confiait : « Nous nous sommes engagés à devenir le constructeur le mieux adaptés aux besoins des clients. Pour que nous puissions respecter ces engagements et innover demain, nous devons contrôler nos coûts, ajuster notre capacité de production selon le marché et créer une organisation plus réactive ».

En photo : Le centre de fabrication indien TEPL de Greater Noïda (dans le Nord de l'Inde).

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire