Loxam : croissance de 8 % en 2017, “année millésimée”

Entraîné par la conjoncture dynamique du secteur BTP, le loueur de matériels et d’outillage notamment pour le BTP Loxam a présenté, ce matin, un chiffre d'affaires 2017 en progression de 8%, incluant les résultats de toutes les régions du monde* dans lesquelles il est présent.

Pour illustrer cette santé, le groupe pointe une croissance de 3,3 %, laquelle représente l’évolution des chantiers de BTP où il fournit du matériel. Gérard Deprez, président de la société France, compare ainsi cette part à l’augmentation globale du secteur BTP en France, évaluée par Euroconstruct, à 3,6 %.

L'extension organique : pas "étrangère" à la croissance

Le spécialiste français explique particulièrement cette ascendance par sa croissance organique. « L’année 2017 a été marquée par de multiples reprises de sociétés à l’international : « L’acquisition de Nacanco nous a permis de nous implanter pour la première fois en Italie. Le réseau s’est élargi également avec l’achat de Swan Plant Hire (Irlande), Cramo (Danemark) et Hune (Espagne, Portugal, Arabie Saoudite et Colombie). Avec Nationwide Platforms (Royaume-Uni), DK Rental (Belgique), Lavendon (France) et Rapid Access (Moyen-Orient) », ajoute Stéphane Hénon, directeur général.

Ainsi axé sur ses intentions d’implantation à l’étranger, le groupe Loxam affiche un résultat consolidé dépassant le 1,3 Md€ (soit un chiffre d’affaires en augmentation de 8 % en combinant les résultats en France et à l’étranger, par rapport à l’exercice précédent).  « Ce chiffre d’affaires se partage d’ailleurs entre 61 % réalisé en France et 39 % à l’international », poursuit-il.

Du compact et de l'élévation

Fort de ces francs indicateurs, Loxam s’autorise plus d’optimisme pour l’année 2018. « Notre croissance en 2018 devrait rester sur la même lignée que 2017 quoique peut-être, légèrement en deçà : soit autour de 2,7 %, note prudemment Stéphane Hénon. Sachant que le regain devrait être davantage marqué dans le génie civil ».

Thierry Lahuppe, directeur de la division Matériels de Loxam, indique, de son côté, que le « petit matériel », dédié au second œuvre, profitera d’une part conséquente de l’investissement engagé (sans en préciser le montant). Par ailleurs, de nouveaux matériels compacts et électriques devraient compléter le catalogue au chapitre des familles affiliées au gros œuvre. Les chantiers relevant du Grand Paris Express et des JO 2024 accélèrent la demande. « Les points de ventes spécialistes en France, portés par la quinzaine de Loxam TP, ont dégagé un chiffre d’affaires d’environ 200 M€ en 2017. Nous devrions atteindre la vingtaine à moyen terme », justifie-t-il. Et de rappeler qu’en février 2017, une agence dédiée au Grand Paris a été créée pour répondre plus directement à l’exigence de ces travaux ultra-urbains. « Les chargeuses électriques, les engins spécifiques pour travailler en souterrains tels que les foreuses, les pelles-caméléons, les matériels d’extraction ou encore d’élévation doivent être livrés de façon très réactive et bien souvent sur des sites sensibles. Ces agences se sont spécialisées sur ce type de service »

Hormis le "petit matériel", Loxam mentionne la famille des matériels d'élévation de personnes, ayant attesté d'une belle progression également en 2017. "En 2016, cette branche matérielle représentait un quart de notre parc. L'année dernière, nous l'avons évaluée à hauteur de 40 %", souligne Stéphane Hénon.

Enfin, Loxam confirme sa présence à Intermat, du 23 au 28 avril, au parc des expositions de Paris Nord Villepinte. Il y lancera six matériels inédits. « Si nous pouvons proposer la location de modèles adaptés à notre éthique, confie Gérard Deprez, nous resterons clients de nos constructeurs-fournisseurs ». Nous vous détaillerons ces six modèles dans un prochain chapitre.

Loxam exposera, lors d'Intermat, sur le stand 5A L 058

* Le loueur exerce dans 22 pays en Europe, au Moyen-Orient, au Maroc, au Brésil et en Colombie.

Partagez cet article :
20

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.