Liebherr : Quatre essieux en valent bien cinq

 

Malgré ses quatre essieux, la nouvelle grue automotrice LTM  1120-4.1 de Liebherr ne devrait pas se laisser impressionner par des machines plus imposantes. Elle propose, en effet, des niveaux de performance jusqu’à présent réservés aux cinq-essieux. Offrant 120 tonnes de charge maximale, elle dispose d’une flèche télescopique pouvant atteindre 66 mètres, c’est-à-dire une hauteur plus couramment observée sur des grues de 200 tonnes. Ses capacités devraient l’indiquer dans des opérations de montage de grues à tour ou d’antenne radio. Elle peut lever 9 tonnes avec la flèche entièrement télescopée. Pour s’aventurer dans de plus grandes hauteurs, elle peut être pourvue d’une rallonge treillis lui permettant d’atteindre 94 m sous crochet ou une double fléchette pliante de 10,8 à 19 m de long. Le contrepoids maximal de 31 tonnes est décomposé en plusieurs plaques amovible pour satisfaire certaines réglementations routières limitant la charge à 12 t par essieu. Sa configuration à quatre essieux devrait lui permettre d’obtenir plus facilement des autorisations de convoi exceptionnel et de trouver sa place sur des chantiers exigus. Des vérins font varier le rayon de contrepoids sur une amplitude de 940 mm lorsque la grue est amenée à travailler dans des espaces mesurés. La puissance du 6-cylindres Liebherr de 449 ch passe aux roues motrices par une transmission robotisée ZF TraXon.

Bernard Serpantié

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.