Les premières assises nationales de la valorisation des sédiments à Paris

Que faire des sédiments se déposant au fond des eaux et entravant la circulation des bateaux ? Alors que leur gestion interroge de plus en plus, le CD2E, centre de développement des éco-entreprises, et Sedilab, centre de ressources, organisent au Pavillon de l’eau (XVIe arrondissement de Paris), le 1er octobre les Assises nationales de la valorisation des sédiments

Chaque année, seuls 6 millions de mètres cubes de matériaux sont prélevés des eaux françaises, quand Voies Navigables de France, principal gestionnaire des voies d’eau dans l’Hexagone, estime les besoins en dragage à 3,6 millions de m³ sur 5 ans pour les seuls départements du Nord et du Pas-de-Calais ! Or aujourd’hui en France, la gestion à terre des stocks de sédiments peut coûter jusqu’à 80€/m³. Porté par un triple enjeu écologique, économique et industriel, les deux organisateurs réuniront donc les acteurs concernés par cette question pressant le passage de l’expérimentation à la mise en place de solutions concrètes.

 

 

 

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.