Des télescopiques Kramer moins gourmands

Kramer redéfinit ses télescopiques pour les conformer à Stage V. Il en profite pour les doter de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, les modèles allant du KT306 au KT559 gardent des blocs d’origine Deutz AG munis d’un catalyseur d’oxydation diesel (DOC), d’un dispositif SCR et d’un filtre à particules (FAP). Le KT276, le plus petit, est en revanche animé par un moteur Kohler associé à un DOC et à un FAP. Le constructeur allemand, affilié à Wacker Neuson, profite de cette mise à niveau pour proposer de nouvelles fonctionnalités, au premier rang desquelles un quatrième mode de direction. Le conducteur peut aujourd’hui enclencher la marche en crabe en neutralisant l’orientation de l’essieu arrière et en ne laissant agir que les roues avant. Les chargeurs, dont la capacité de charge oscille entre 3 et 4 t, peuvent recevoir optionnellement une cabine surélevée de 20 cm, susceptible d’améliorer la visibilité. La capacité du réservoir de GNR augmente de 20 L. La grille de protection de la vitre de toit a également été repensée pour éviter la gêne visuelle lors de travaux en hauteur. Le plancher de cabine, sur l’ensemble des modèles, comprend dorénavant une découpe simplifiant l’accès à bord. Par ailleurs, le modèle KT447 devient le KT457 et voit sa capacité de levage augmenter de 100 kg pour atteindre 4,5 t. Il atteint, en option,  40 km/h.

Florentin Portail

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.