Le tramway du Grand-Avignon se dessine… enfin !

Des hésitations auront jalonné le parcours du Tramway du Grand-Avignon (Vaucluse). Après un premier tracé dessiné en 2010, un deuxième plan a vu le jour il y a deux ans. Celui-ci est sur les rails aujourd'hui  ! Aux manettes de l'approvisionnement des modules formant les 5,2 km de voies : TSO, filiale de NGE, spécialisée dans la construction de tramway.

Deux spécificités de construction érige ce chantier au rang de précurseur :

  • L'approvisionnement de 3 200 m de modules Ladder Track dits "environnementaux" est en train d'être réalisé en préfabriqué. Ces blocs d'une longueur de 6 ou 3 m sont adaptés par Sateba (du groupe Consolis) sont dans un premier temps disposés, dans l'attente d'être raccordés à partir de février par TSO.
  • Sur un autre tronçon, à l'autre bout de la future ligne, à Saint-Chamand, les soudures ont commencé. Pour la première fois en France, elles sont réalisées sous un mode électrique sur tout le parcours. "Ce procédé réduit les déchets de soudure et permet un gain de temps", explique Jean-Claude Butstraen, directeur du projet.

Dans l'attente de retrouver toute la genèse de construction de ce tramway vauclusien dont la mise en service est prévue en juin 2019 —  Forum Chantiers n°125, nous pouvons d'ores et déjà vous écrire que 1 400 soudures s'élaboreront selon ce biais électrique.

En parallèle, la première des 12 rames est en train d'être conçue dans les ateliers d'Alstom. Elle devrait être mise en oeuvre en octobre 2018.

À l'été de l'année suivante, une rame devrait, toutes les 5 à 6 minutes et en heure de pointe,  reliant les remparts sud de la Cité des Papes (Saint-Roch) à Saint-Chamand.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire