La gratuité des déchetteries pour lutter contre les décharges sauvages ?

Dernier volet des sujets détaillés par la FFB, lors de la présentation de ses chiffres semestriels : la gestion des déchets issus du bâtiment. La question des décharges sauvages est d'autant plus sensible qu'elle a coûté la vie au maire de Signes en août dernier. Bien conscient que "la situation actuelle ne peut plus durer", le président de la FFB, Jacques Chanut a ré-évoqué l'idée d'une contribution prélevée sur une assiette large des produits et des matériaux : "une solution équitable", selon lui. Cette participation servirait, sous le pilotage d'une interprofession à construire et à financer le développement du recyclage — aujourd'hui, seuls 6 % des déchets issus du BTP partent en déchetterie. Ensuite, pour combattre les dépôts sauvages, l'interprofession suggère  d'ouvrir les déchetteries publiques aux débris des artisans, d'en aménager les horaires et les tarifications. Là encore, des pourparlers se tiennent avec le ministère de l'Écologie. La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique, Brune Poirson, s'est d'ores et déjà prononcée en faveur de la gratuité des établissements pour les professionnels œuvrant dans le BTP.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.