La croissance ralentit mais reste forte

La confiance reste de mise pour les entreprises, qui conçoivent, produisent et commercialisent des équipements pour la construction et de manutention, même si l’activité a montré quelques signes de ralentissement au cours du premier trimestre 2018. La tendance reste néanmoins encourageante pour le reste de l’année, assure le Cisma.

À l’instar de l’économie française (hausse du PIB de 0,3%), les industriels du Cisma ont noté un fléchissement de l’activité entre janvier et mars. Toutefois, l’activité reste dynamique. Tous secteurs confondus, les industriels continuent d’enregistrer des commandes. Les prévisions de chiffre d’affaires des industriels demeurent optimistes. Les entreprises de matériels et systèmes de manutention tablent cette année sur une progression aux alentours de 10 % et entre 5 et 10 % pour les entreprises de matériels pour le BTP.

Beau fixe pour le BTP

En revanche, l’activité dans le bâtiment fléchit depuis quelques mois. Les constructions résidentielles reculent sans entraîner les mises en chantiers de bâtiments non résidentiels qui, elles, vont jusqu’à enregistrer une légère progression. Pour les travaux publics, l’horizon est totalement dégagé. Les travaux urbains sont en hausse. Les travaux routiers accélèrent. Le Grand Paris stimule l’activité. Les entrepreneurs sont confiants, leurs carnets de commandes s’avèrent fournis. “Les perspectives sont bonnes pour le restant de l’année, ce qui pousse les experts à pronostiquer une croissance de l’ordre de 4% dans le BTP, fin 2018”, déclare le syndicat. L’activité de location se porte bien même si les loueurs ralentissent leurs achats de matériels, au vu de l’état du renouvellement de leurs parcs.

Calant leur pas sur celui de la conjoncture, les ventes de matériels compacts sur le marché français affichent un très léger recul de 2 %. Voici les progressions constatées au cours du 1er trimestre :

-4% pour les pelles sur pneus

-5% pour les pelles sur chenilles

+10% pour les chargeuses compactes

+32% pour les chargeuses sur pneus

+42 % pour les matériels routiers

Les exports de matériels pour la construction s’avèrent eux aussi en hausse de 6,4 % (fin mai), dopées par les commandes vers l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie. Les expéditions vers les États-Unis reculent de plus de 13 %, en revanche au cours du premier trimestre.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire