Kiloutou va investir 192 M€ en matériels High Tech

Annonçant un chiffre d’affaires en hausse de 13,5 %, le groupe Kiloutou a tracé hier sa stratégie pour les trois années à venir. Suivant deux axes de croissance tant en France qu’à l’étranger, il entend renforcer ses services en proposant des équipements de protection individuelle ou de guidage.

Kiloutou annonce un chiffre d'affaires 2018 de 689 M€ (+13,5 %). Les voyants affichent le vert aussi en Italie, en Espagne, en Pologne et en Allemagne où il a installé ses premières filiales.

Olivier-Colleau-19-02-2019-redimImplantée au travers de 561 agences dans l'Hexagone — proportion stable depuis 2016, la marque conserve les Travaux publics comme famille de clients principale (22 %, avec une augmentation de 12 % entre 2017 et 2018). Son portefeuille d'entreprises du bâtiment croit en moindre proportion (5 %) mais leur part dépasse légèrement la famille des travaux publics (24 %). « Les TP s’avèrent le secteur le plus dynamique en 2018 et devraient le rester en 2019. Le bâtiment augmente aussi mais présente des signes de faiblesse laissant augurer peut-être un ralentissement en fin d'année », analyse Olivier Colleau (ci-contre), président exécutif de Kiloutou France.

192 M€ investis dans le matériel

Le BTP est un secteur au dynamisme cyclique et le loueur tient à garder un portefeuille de clients diversifiés. Il investira 192 M€ en matériels (contre 203 M€ en 2018). Or, les travaux en milieu urbain et entraînant de la déconstruction pourraient augmenter ces prochaines années. « Chariots télescopiques rotatifs, pelles équipées de kits de démolition, gamme d’outillage électroportatif sur batterie seront les familles de produits recevant une grand part de budget… L’idée est de répondre à des professionnels impliqués dans des chantiers complexes, en particulier dans l’élévation et le terrassement. », souligne Olivier Colleau. De plus en plus de professionnels se renseignent à propos du recyclage de leurs matériaux, ce qui forme un axe de réflexion pour le Nordique.

CONFÉRENCE DE PRESSE-Kiloutou-schéma

Autre vecteur de développement pour lui : les outils destinés à réduire la pénibilité au travail et les équipements moins énergivores. L'électrique fait partie des incontournables du moment : il dévoilera une série de mini-pelles tout-électriques en avril. Les fabricants partenaires tiennent à conserver l'anonymat pour l'instant.

Trois nouveautés high tech

Au chapitre des équipements visant à réduire les TMS : le loueur développe la 3e version d'Ergosquelette (2 kg), en partenariat avec la start-up nantaise Gobio. Cet équipement, aux faux-airs d’armature de sac de randonnée, a été conçu pour soulager les efforts des bras lorsqu’ils travaillent en hauteur. « Cet ergosquelette, permettant de soutenir une charge jusqu’à 3 kg peut intéresser par exemple les électriciens, les soudeurs, les peintres, les alpinistes du bâtiment », précise Vincent Royer, directeur de la transformation numérique. Cette troisième version, proposant une lanière facilitant l’ajustement sur soi. En cours de test, elle devrait entrer en production sous peu.

Cette 3e version d'Ergo-squelette est en train d'être testé auprès de quelques utilisateurs. Il devrait être commercialisé d'ici peu.

Cette 3e version d'Ergosquelette est en train d'être testée auprès de quelques utilisateurs. Il devrait être commercialisé d'ici peu.

Cet accessoire entre dans la lignée du dispositif de prévention de heurts entre piétons et engin Kare, lancé l’automne dernier, avec le fabricant ligérien T2S.

Troisième offre technologique du moment : le loueur propose la location d’un drone et de son pilote. Développé en partenariat avec Iva Drones, start-up de mise en relation entre entreprises et pilotes spécialisés, l’engin pourvu de capteurs est susceptible d'effectuer des relevés topographiques, de thermographie, des modélisations 3D…

 Développement à l’international

Kiloutou pense à son expansion à l'étranger mais à moyen terme. D’ici deux à trois ans, il étudiera d’autres pieds à terre  — pour le moment, il est présent en Italie, Espagne, Pologne et Allemagne — tels que les pays scandinaves, les Amériques, les pays du Maghreb. Mais chaque chose en son temps : le loueur entend d’abord asseoir sa notoriété dans ses pays d’adoption. « Nous sommes au croisement d’une multitude de chemins, image Xavier Decoster, directeur marketing du groupe, déménagé depuis cet été de Thiais (Val-de-Marne) dans le Xe arrondissement parisien.

Intervention en 4h, résolution en 24h maxi

L'année 2019 sera, par ailleurs, sous le signe d'une personnalisation accrue des outils de contrôle de niveaux de charge ou d'huile, des détecteurs de jeux de pelles... Tandis que les techniciens Kiloutou, géolocalisés, s'engagent toujours à intervenir en moins de quatre heures.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.