Keestrack entre sur le marché nippon

Le belge Keestrack, fabricant d’équipements de criblage et de concassage annonce un partenariat commercial exclusif avec le japonais JCE Ltd, localisé à Kanagawa, près de Tokyo. Ce dernier distribuera, sur tout l’archipel, l’entière gamme de cribleurs mobiles du flamand et en assurera le service après-vente.  

Le recyclage minéral est particulièrement évolué au Japon. Nous parlons de quelque 90 % déchets recycles dans le domaine de la construction BTP”, présente Michael Brookshaw, le directeur de la distribution du fabricant européen. Par le biais de cette alliance exclusive, Keestrack fait ses premiers pas sur le marché japonais.

Fondée en 1984, JCE est aujourd’hui implantée près de la capitale et emploie 33 personnes. Depuis 2017, elle fait partie de Hiroshima Hino Motors, une entreprise exerçant dans l’industrie inhérente aux poids lourds, “En introduisant Keestrack sur le parché nippon, nous dynamisons le portefeuille de notre clientèle nécessitant des plateformes mobiles de recyclage de forte capacité", justifie Yuji Yoshisako, directeur général de JCE. Sur ce marché asiatique, le fait de proposer une version de crible en hybride est unique.

En photo d'ouverture, de gauche à droite : Yuji Yoshisako, directeur général de JCE, Frank Toyotaka Fujii, président du conseil, Akihiko Kosugi, PDG et Michael Brookshaw, directeur de la distribution chez Keestrack.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire