Keestrack déploie sa gamme hybride

Le fabricant belge de broyeurs Keestrack poursuit son développement de machines à transmission diesel électrique. Il annonce des consommations de fioul abaissées de 30 à 50 % lorsqu’elles fonctionnent en mode « hybride » et une réduction de 80 % des coûts lorsqu'elles sont alimentées par une source de courant extérieure. Il a fait le déplacement à Conexpo avec un imposant broyeur à cône H6e de 68 tonnes pouvant prendre la place d’une machine secondaire ou tertiaire sur une importante chaîne de production.

Un groupe diesel électrogène amovible de 350 KW alimente le moteur de 220 kW du broyeur ainsi que les deux unités de 30 KW dédiées aux systèmes hydrauliques. Avec son broyeur KT-H6 basé sur une technologie Sandvik, la machine est capable de débiter jusqu’à 400 tonnes de matériaux par heure. Un cribleur à trois étages et à recirculation pourvu de 24,5 m² de surface de tri lui permet de préparer une large palette de produits. À ses côtés, le compact R3 à impacts de 30 tonnes trouvera davantage sa place sur des sites temporaires de recyclage. Détenteur d’une récompense pour son design, il s’adapte à une grande variété de matériaux avec son module de pré triage. Son ouverture de 760 x 960 mm alimente un rotor de 920 mm. Il peut être combiné avec un trieur à un étage et à recirculation.

 

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.