Démoroute : Acmar souligne son gravillonneur robotisé Gritseal

Le spécialiste en équipements pour la construction et la maintenance des surfaces routières, Acmar a profité de la 11e édition de Démoroute à Saint-Dié-des-Vosges, dans l'Est, pour remettre en valeur sa génération de répandeuses gravillonneuses RGA et RGS, entièrement automatisées. Une occasion, également, de souligner son gravillonneur télescopique frontal, le Gritseal.

Il a été, certes, déjà été présenté  lors de Bauma, mais le gravillonneur télescopique frontal Gritseal est souvent au cœur de conversations entre entrepreneurs du travaux publics. Il a marqué les esprits dans la mesure où il a été le premier à proposer un système robotisé de gravillonnage fonctionnant en marche avant. Le fabricant souligne sa première caractéristique : il est équipé d’une benne à fond poussoir réversible. « Celle-ci n’est plus basculante mais à fond poussoir. Le tapis convoyeur passe entre le moteur et sa cabine surélevée ». Son opérateur gagne ainsi en visibilité et en productivité. Les périodes de gravillonnage dépassant rarement les soixante jours par an, les entrepreneurs peuvent envisager l’utilisation de Gritseal pour des poses d’enrobés. Car, seconde particularité : la benne est réversible de façon à être équipée d’une balayeuse, d’une lame de déneigement, d’une aspiratrice ou encore d’une sableuse…

Lors de Démoroute, l'équipe Acmar a également orienté sa présentation sur son service "Clever". Cette application, dans un premier temps, conçue pour équiper les épandeuses  se définit comme un assistant homme-machine. Elle a été pensée à des fins de géolocalisation d’épandeuses, d’amélioration de productivité et de détection d’anomalies. Toutes les caractéristiques de l’engin sont transmissibles à l’entreprise. Par la suite, elles peuvent être analysées en interne et/ou par Acmar directement. Ainsi, l'industriel mayennais apporte sa pierre en matière de maintenance prédictive… Il envisage déjà rendre compatible son outil sur d'autres types de machines. Le Gritseal, par exemple. Un futur chapitre s'ouvre donc...

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire