Colas : chiffre d’affaires en hausse de 7 % au premier semestre

Colas publie un chiffre d’affaires consolidé en hausse de 7 %, s’établissant à 5,36 Md€ pour le premier semestre 2018.

Bien que ce résultat soit en croissance en comparaison avec l’exercice précédent, il sous-tend des disparités entre les deux cœurs de métier de la filiale de Bouygues spécialisée dans la construction et de l'entretien des infrastructures de transport. L’activité inhérente aux routes enregistre un chiffre d’affaires Monde de 4,4 Md€ (en hausse de 11 % par rapport à 2017). En métropole, ce même résultat atteint 2 Md€ (en hausse de 5 % par rapport à 2017). Le groupe s’explique la bonne forme de ce segment par le besoin de rénover et de réparer les chaussées à la suite des fortes intempéries égrainées aux quatre coins de la France en ce début d'année.

En revanche, les difficultés de la SNCF s’en ressentent sur l’investissement porté sur le traitement des voies ferroviaires. « Au premier semestre, le chiffre d’affaires de ce segment dit “Spécialités” s’avère en baisse de 7 % (903 M€ par rapport au premier semestre 2017). Ce fléchissement se note particulièrement sur les activités de Réseaux (-16 %) et sur le ferroviaire (-9 %) », détaille Colas.

Si nous reprenons une profondeur de champs mondiale, le carnet de commandes se porte, à fin juin 2018, à 9,5 Md€, en hausse de 18 % par rapport à fin juin 2017. Ce chiffre englobe 800 000 € d’activité signée par Miller McAsphalt, un homologue canadien repris par Colas en mars 2018.

« Particulièrement grâce à cette acquisition, nous projetons un chiffre d’affaires significativement supérieur à celui de 2017 », conclut prudemment Colas. Sans plus de précisions chiffrées, toutefois.

En photo d'ouverture : Colas intervient dans le cadre du chantier de la Nouvelle Route du Littoral à La Réunion, par l'intermédiaire de sa filiale locale GTOI.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire