Cinq levageurs récompensés par l’UFL

Pour la première fois, l’Union française du levage a organisé ses trophées 2018 en partenariat avec JDL Groupe. L'événement a distingué cinq entreprises de levage, en vertu d'une de leurs opérations hors du commun, de leur engagement  et/ou de leur dynamisme.

Les grues de 100 tonnes 

Les Transports Martin & Fils

Implantés à Agde, les Transports Martin existent depuis 1974. Les petits-enfants des fondateurs André et Adrienne Martin, Isabelle, Joël et Nicolas, ont repris le flambeau. Disposant d’une vingtaine de grues mobiles 35 à 300 tonnes, la société a racheté l’an passé l’Ancre Levage et projette d'ouvrir d’autres agences en Occitanie.

Les grues de 130 à 400 tonnes 

Alsace Levage Manutention (ALM)

Implantée à Illkirch-Graffenstaden, la société bas-rhinoise compte un parc de 7 grues de 35 à 250 tonnes, une grue MK 88 et des grues auxiliaires jusqu’à 100 t/m. ALM a été distinguée, plus particulièrement pour un levage effectué à Strasbourg au moyen de deux grues Grove Manitowoc GMK 4100 L et GMK 5250. Tout l’enjeu reposait sur la synchronisation du levage entre les 2 machines, supportant une charge de 92 tonnes à 15 mètres de haut.

Les grues entre 400 tonnes et 700 tonnes 

Montagrues 

Depuis sa création en 1973, cette entreprise familiale, dirigée par les frères Chauffour, s’est spécialisée dans le montage de grues à tour à Paris. Ses 35 grues de 35 à 450 tonnes sont particulièrement sollicitées en ce moment.

Les grues supérieures à 700 tonnes 

SE Levage 

La société savoyarde fondée par Éric Salvi en 1993, est implantée en Rhône-Alpes à Paris et en Suisse. Son opération de levage menée, il y a peu, dans une raffinerie normande au moyen d’une grue d’une capacité de levage de 1 200 t n’est sans doute pas étrangère au choix des jury. Une prestation d’autant plus notable qu’elle a été réalisée en moins de 2 jours !

Les commentaires sont fermés.