Caterpillar rend sa recycleuse plus productive

Caterpillar a profité du passage à la norme Stage V de sa motorisation pour revoir en profondeur sa recycleuse de chaussée. La RM300 va donc être remplacée à partir du second semestre 2020 par la RM400 une machine 19 % plus puissante, plus maniable et assurant un meilleur mélange.

En plus de la doter d’un moteur C9.3 Stage V développant 422 ch (soit 311 kW), les ingénieurs de Caterpillar l’ont raccourci de 44 cm pour la rendre plus maniable. Ils l’ont pourvue d’une transmission à moteurs hydrauliques indépendants sur les quatre roues pour en améliorer la traction et la vitesse de déplacement. Elle est disponible avec quatre modèles de rotors de 2,4 m de largeur portant 58, 114, 200 ou 238 points d’attache de dents renforcées au carbure afin d'effectuer tous types de travail : restauration d’asphalte, mélange de sols, stabilisation, incorporation d’additifs dans le granulat. Le rotor peut être réglé selon trois régimes différents. Un contrôleur électronique ajuste la profondeur de travail et maintient la vitesse d’avancement pour assurer un mélange régulier. La cabine coulissant à droite et à gauche favorise la visibilité du chauffeur sur les bords des pneus et la ligne de coupe de la machine. La présence d’une caméra frontale lui permet de surveiller l’avancement de la machine aborde des obstacles tels qu’un regard et une autre située à l’arrière lui sert à contrôler le travail effectué. Un afficheur LCD de la taille d’une tablette le tient informé de tous les paramètres de fonctionnement de la machine, y compris l’ouverture des portes avant et arrière de la chambre du rotor.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.