Case profite du renouvellement de motorisation pour améliorer 4 chargeurs compacts

Lors de la mise à jour des motorisations conformément aux normes Stage IV, les constructeurs en profitent bien souvent pour apporter de plus amples modifications à leurs engins BTP. C’est le cas de Case qui accroît la capacité de ses chargeuses compactes sur pneus à levage radial SR270 et levage vertical, SV340.  La chargeuse sur chenilles à levage radial TR340 remplace la TR320 tandis que la TV380 évolue sous le même nom.

 « Nous avons débuté la fabrication de ces engins cet été dans l’usine américaine de Wichita dans le Kansas, présente Gaston Le Chevalier de la Sauzaye, responsable marketing produits pour les séries compactes de Case NH Industrial, et nous pouvons résumer les axes de développement de ces modèles en trois points.

En plus de la mise en conformité avec les normes antipollution en vigueur, la capacité opérationnelle nominale des SR270, SV340, TR340 et TV380 a été augmentée par rapport à leurs précédents modèles respectifs :

  • La valeur du SR270 passe à 1 225 kg (contre 1 135 kg pour le SR250)
  • La valeur du SV340 passe à 1 545 kg (contre 1 360 kg pour le SV300)
  • La valeur du TR340 passe à 1 542 kg (contre 1 451 kg pour le TR320)
  • La valeur du TV380 est inchangée par rapport au modèle homonyme qu’il remplace.
Davantage de couple
La dernière version de ces chargeurs a été conçue de sorte de rapprocher le godet du châssis

Cette version Stage IV de skid-steer SR270 présente un godet particulièrement rapproché du châssis. L'idée est de gagner sur la compacité totale de l'engin et d'en faciliter l'entretien.

Entraînés par un moteur Compact High-efficiency SCR de 90 ch fabriqué par la société FTP faisant partie, comme Case, du groupe CNH Industrial, les engins revendiquent une diminution du taux de recyclage des gaz d’échappement de 25 à 10 %. Ce moteur de 3,4 l de cylindrée et dépollué avec un système de réduction catalytique sélective délivre un couple de 383 Nm à 2 500 tour/min.

S’il est vrai que l’intérêt des professionnels français pour ces chargeurs compacts venus des États-Unis, appelés « skid-steers » a tardé, Case a constaté que, dans un marché français ayant gagné 7 % en volume entre 2016 et 2017, ses ventes avaient encore davantage progressé.

S’agissant de leurs capacités de chargement et de déchargement, ces modèles Stage IV revendiquent d’ailleurs un bras de levage et un châssis supérieur plus puissants que ceux de leurs aînés. 

Case souligne de plus avoir renforcé la force de creusement des godets du modèle SV340.

 

Cabine élargie pour chacun des nouveaux chargeurs compacts.

La cabine de la SR270 revendique une visibilité à 360°.

Autre spécificité de ces modèles actualisés : l’augmentation de leur puissance hydraulique de 10 % pour les modèles équipés d'une option EHF de débit renforcé. « Nous avons modifié une pompe à piston afin de limiter la chaleur dégagée par la machine au repos, ce qui nous a permis d’optimiser le flux et la pression du système hydraulique », nous précise le constructeur.

 Au travers de ces modèles, Case réaffirme son intention de monter sur le podium des constructeurs majeurs de chargeurs compacts. L'usine du Kansas a déjà produit 300 000 machines depuis 1974.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire