Les chargeuses sur pneus Série G arrivent !

Nous l’avions découvert en avant-première au salon de Vérone Samoter, fin février… Cette fois, Case Construction Equipment dévoile, à Monthyon (le centre de formation et d’accueil clientèle Europe/Moyen-Orient-Afrique en Seine-et-Marne) sa série G de sept chargeuses sur pneus : les 521G, 621G, 721G, 821G, 921G, 1021G et 1112G.

Ces sept machines, fabriquées à Lecce (Dans les Pouilles, le talon de la Botte) à destination des marchés européen et nord-américain, ont pour vocation de remplacer la série F précédente. À peine sont-elles lancées, qu’une commande se murmure dans l’Est de la France. D’un poids en ordre de marche oscillant entre 12 et 30 tonnes (contre une fourchette comprise entre 12,5 t et 30 t pour la série F), leurs différences est davantage à rechercher dans la conception de leurs cabines.

« Leur conception a été repensée selon trois axes, explique Alain de la Barre de Nanteuil, responsable des chargeuses sur pneus Case Europe, Moyen-Orient et Afrique. La visibilité, le confort et la sécurité de l’opérateur ». Le pare-brise d’un seul tenant de ces sept modèles justifie le premier critère. « Les neuf dixièmes des pare-brise sont vitrés, le conducteur bénéficie d’un écran huit pouces haute définition, d’une caméra de recul en standard et de Leds d'une intensité de 21 000 Lumen et d’une cabine pressurisée montée sur des suspensions visqueuses et dotée d’un système de filtration de l’air, diminuant de deux décibels les émanations sonores », précise Alain de la Barre de Nanteuil, Alain de la Barre de Nanteuil, rattaché au développement des pelles sur pneus chez Case, EMEA. Les trois axes de développement, visibilité, confort et sécurité se rejoignant à certains égards, le chauffeur pourra alterner les manœuvres au volant avec une manette télécommandée pour laquelle les articulations sont soumises à moindre épreuve (sous une vitesse à 30 km/h).

Vous en saurez plus dans notre prochain numéro de Forum Chantiers, à paraître au cours de la quatrième semaine de mai.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire