Bobcat propose des télescopiques plus propres

Bobcat a introduit mi-juin une série de nouveaux chariots télescopiques à destination des entreprises de construction et de location. Le fabricant adapte ainsi une partie de sa gamme aux exigences de la norme d’émissions Stage V. Le moteur Doosan D34 qui anime ces machines de nouvelle génération développe 75 ch. Il adopte un système de post-traitement autonome comprenant un filtre à particules mais dépourvu de réduction catalytique sélective (AdBlue). Moins gourmand que son prédécesseur, il développe un couple supérieur de 14 % selon le constructeur, pour fournir davantage de reprise à bas régime. L’accès pour l’entretien a également été facilité. Bobcat décline ce bloc-là sur 11 modèles : trois compacts (TL26.60, TL30.60 et TL30.70), six à hauteur de levage de 10 à 18 m et deux orientés vers la location (T35.130S et T35.140S). Tous sont reconnaissables à leur capot moteur redessiné à profil plongeant, grâce auquel l’opérateur gagne en visibilité sur le côté droit. L’ensemble des chariots télescopiques de la marque bénéficie d’une garantie d’usine de trois ans (ou 3 000 heures), extensible en option à cinq ans (ou 6 000 heures). Les premières livraisons de ces appareils fabriqués à Pontchâteau (Loire-Atlantique) sont attendues en juillet. D’autres modèles plus puissants, dont les émissions répondront elles aussi à la norme Stage V, devraient être disponibles à compter de 2021.

Matthieu Schubnel

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.