Les pelles moyennes s’ouvrent au Stage V

Doosan Construction Equipment a placé la motorisation Stage V au centre de ses nouveautés. Le modèle vedette du Coréen était incarné par la pelle sur chenilles de 30 t DX300LC-7, une avant-première dont les caractéristiques majeures, outre ses moteurs, se trouvent en cabine. S’inspirant des modèles LC-7 existants, les concepteurs lui ont défini, de série, un champ de vision à 360°, un écran tactile 8’’ et un système de démarrage sans clé. Dans une pointure supérieure, la pelle de 80 t DX800LC-5B, dotée d’un châssis inférieur long, a montré sa prédisposition pour des travaux en mines et carrières. Son module de commande électronique lui permet d’optimiser le fonctionnement du moteur. Sa cabine spacieuse, fabriquée avec des matériaux insonorisants, propose également un compartiment moteur mieux isolé. Par ailleurs, Doosan a laissé les plus curieux manipuler, à Munich, un engin de chantier dont les actions étaient répercutées sur un chantier d'Incheon, en Corée du Sud, à 8 500 km de là ! La technologie de téléphonie mobile 5G permettait de commander à distance, en l’occurrence, une pelle sur chenilles de 40 t DX380LC-5. « Pour que la télé-opération fonctionne, il faut que l’opérateur capte un flux vidéo en direct constant afin de minimiser le décalage entre la machine et lui. Le réseau 5G génère une bande passante 10 fois plus rapide avec une latence 10 fois plus faible que le réseau 4G », explique le constructeur. Ce concept ouvre le champ d’interventions sur des terrains accidentés, dangereux voire inaccessibles…

 

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.