Altrad met le ciment et le sac dans la bétonnière

Le sac de ciment présenté par Altrad n’a pas besoin d’être ouvert pour être utilisé. L’opérateur le met directement dans la bétonnière avec les bonnes proportions de sables, de granulats et d’eau. Sous l’effet de la force mécanique et de l’humidité, le sac se déchire et s’incorpore avec son contenu dans la gâchée. La traditionnelle superposition de papiers et de film plastique assurant la résistance mécanique et l’étanchéité a été remplacée par deux couches d’un papier spécial QuickFill. Un traitement spécifique lui permet de résister à la vapeur d’eau lorsqu’il est entreposé et de se désintégrer dans la bétonnière.

Son plus grand avantage est de protéger l’opérateur au moment du remplissage de la bétonnière. Jeter le sac est en effet moins contraignant pour sa colonne vertébrale que de le soutenir en versant le contenu. En outre, il se trouve moins exposé aux poussières de silice cristalline, sources de maladies pulmonaires. L'incorporation du sac dans le béton permet, par ailleurs, de réduire les déchets issus des activités du bâtiment et d’améliorer le bilan carbone. Sa principale matière première est en effet de la cellulose issue des forêts scandinaves. Le gaz carbonique qu’elles ont utilisé pour la produire se retrouve piégé dans le béton. En proposant à des partenaires cimentiers un emballage biodégradable mis au point par le groupe papetier suédois BillerudKörsnas, Altrad élargit son offre de services et de solutions qu’il déploie à destination des professionnels du bâtiment et des travaux publics.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.