14 ciseaux électriques Genie pour relocaliser le marché de gros nantais

Participant à l'installation des nouveaux systèmes des chambres froides du marché d'Intérêt National de Nantes, le spécialiste de l'isolation frigorifique Lèbre SAS vient de recevoir une commande massive de 14 ciseaux Genie GS-1932.

La relocalisation du vaste pôle commercial agro-alimentaire a débuté en mars 2016 et devrait s'achever cet automne. Pour approvisionner les grossistes français en produits frais, le pays s'appuie effectivement sur des « Marchés d'Intérêt National » dont celui de Nantes, le second en termes de volumes, après Rungis. Situé sur l’île de Nantes, il est en ce moment transféré le long du périphérique sud.

Lèbre SAS intervient au niveau de l'installation en hauteur de systèmes des chambres froides. C'est dans cette perspective que l'entreprise a commandé quatorze ciseaux électriques Genie GS-1932. "Ils complètent la trentaine de telles machines Genie dont nous disposons déjà", précise Éric Lèbre, dirigeant de l’entreprise éponyme. Il justifie son choix par l’intérêt de son équipe accordé aux faibles émissions énergétique et sonore. « Cependant, nous avons besoin de suffisamment de puissance de batteries pour travailler sur des cycles longs et s'adapter à des sites encombrés. Pour nous, les machines Genie, se caractérisent par leur robustesse et leur fiabilité".

Intervenant en ligne et en conjonction avec des chariots télescopiques, elles équipent en panneaux d’isolation les opérateurs des ciseaux. Offrant une hauteur de travail maximale de 7,60 m et une capacité de charge maximale de 227 kg, les machines, fournies par SNM Lift, distributeur agréé et fournisseur de pièces et services aux couleurs Genie, conjuguent une capacité de charge de 227 kg, une largeur de 0,81 m, une longueur de stockage de 1,83 m et un rayon de braquage nul. Le personnel de Lèbre SAS confie apprécier la translation à pleine hauteur et le chargeur Smart Charger permettant de diminuer le temps de rechargement du ciseau jusqu’à 20 %.

Une fois érigé sur 20 ha — au bas mot, l'équivalent de 27 terrains de football ! — le site sera recouvert de 32 000 m² de toits tapissés de panneaux solaires. « Cette installation devrait produire 5 GWH d'électricité par an et alimenter les besoins énergétiques de 2 000 foyers, développe Genie. Les deux tiers de la surface sous-toits seront destinés aux chambres froides du marché ».

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire