Vinci annonce la disparition de Serge Michel

Le groupe Vinci vient d’annoncer la disparition Serge Michel, qui a présidé la majore — anciennement SGE — et siégé à son conseil d’administration.

« Entrepreneur exceptionnel, doté d’une insatiable curiosité », c’est en ces termes que le décrit Xavier Huillard, PDG de Vinci, à la publication de la nouvelle hier. Serge Michel, 92 ans, est décédé vendredi 15 mars, à l’âge de 92 ans, après avoir dédié sa vie professionnelle au monde du BTP.  En 1981, alors que la Compagnie de Saint-Gobain rachète à la Compagnie Générale d’Électricité sa part majoritaire dans le capital de Société Générale d’Entreprises — devenue Vinci en 2000, l’auvergnat Serge Michel devient PDG de la SGE. Il était à l’époque président de Sogea et directeur de la branche entreprises de St-Gobain.

Réputé pour son attention envers ses collaborateurs et son intuition, il s’attaque à réorganiser l’ensemble, déjà à la tête des entreprises françaises du BTP.

Serge Michel quitte en 1991 la direction opérationnelle du Groupe SGE, entre-temps devenue filiale de la Compagnie Générale des Eaux, tout en demeurant à son conseil d’administration jusqu’en 2006. Par la suite, retiré de ses responsabilités opérationnelles, Serge Michel crée Soficot, qu’il oriente dans trois domaines d’activités : la gestion documentaire, la restauration (avec en particulier le Pavillon Ledoyen) et le conseil stratégique aux entreprises.

Vinci et ses équipes souhaitent aujourd’hui lui exprimer leur reconnaissance et adresser leurs sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.