Un groupement Vinci est désigné pour poursuivre la sécurisation du RER C

Dans le cadre de travaux visant à améliorer la sécurité de la circulation des trains de la ligne parisienne du RER C, la SNCF Réseau a attribué au groupement constitué de Bessac (mandataire), Chantiers Modernes Construction et Soletanche Bachy France (trois entreprises de Vinci Construction) le contrat de construction de l’ouvrage de sécurité sur la ligne du train.

Celui-ci prévoit la réalisation de plusieurs ouvrages :

  • Des travaux spéciaux sur la tête du tunnel : pose de clous, de béton projeté, de pieux, injection...
  • Un tunnel de 1700 m de longueur et 3,50 m de diamètre intérieur excavé par un tunnelier à pression de terre construit spécifiquement pour ce projet sera supervisé par Bessac Tunnels-Microtunnels
  • Deux rameaux de connexion avec le tunnel SNCF seront réalisés en méthode dit « traditionnelle »
  • la construction d'un local technique

Ce contrat fait suite à la réalisation des amorces des rameaux depuis le tunnel ferroviaire. Cette première étape avait été réalisée par Soletanche Bachy France et Soletanche Bachy Tunnels. « Les travaux vont débuter en février pour une durée de 2 ans », complète le spécialiste en fondations et de technologies de sol.

Le tunnel de Meudon (Hauts-de-Seine) sur la ligne C du RER figure dans la liste des 31 ouvrages souterrains ferroviaires identifiés comme "ouvrages sensibles" par les autorités. Il fait donc l'objet d'aménagements pour améliorer les conditions d'intervention des services de sécurité, tels que la construction de cet ouvrage de sécurité. Son objectif : créer trois issues de secours conduisant à une galerie et à un puits d'évacuation débouchant en surface.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire