Payen déménage de Noyelles-Godault à Lens

Implantée depuis 8 ans à Noyelles-Godault (Nord), Payen, spécialiste de la vente, entretien, réparation et maintenance des engins de manutention et de travaux publics, déménage dans le parc d’activité des Oiseaux de Lens, rue des Colibris. Ici, comme dans l'ensemble des Hauts-de-France et en Île-de-France, elle y commercialise les marques Hitachi, Ammann, Bell, Furukawa, Atlas, Dieci et Hydrema.

Sa motivation principale : la visibilité de ce nouvel emplacement, en lisière de l’A21.

D’autant plus que le bâtiment s’étend sur environ 1 200 m² couverts et une parcelle de près de 10 000 m². « Nous avons fait couler une dalle de béton extérieure sur une surface de 4 000 m², raconte l’entreprise. À l’intérieur, nous y avons installé un atelier de 600 m² et un pont roulant de 10 tonnes ». Doté d’un magasin pièces plus vaste et d’une zone de stockage de 250 m², l’équipe dirigée par David Pellerin ambitionne de renforcer ses services de service après-vente et réduire toujours plus les délais d’immobilisation des machines grâce à un maximum de pièces de rechange disponibles sur place. Elle aura d'ailleurs besoin de recruter.

« La base de Lens représente l’investissement du futur pour Payen », commente Claire Miquel, dirigeante de Payen et Compagnie, fille des fondateurs de l’entreprise en 1969.

Payen commercialise également à l'échelle hexagonale, dans sa division TP, les machines de Weycor,  Laser-Grader,  MacConnel et nouvellement les Dumpers de NC Engineering.

En photo ©ACHPhoto : Claire Miquel coupe le ruban symbolique avec Thierry Bart, chargé du développement économique de la Communauté d’agglomération Lens-Liévin, le 20 juin, à Lens.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.