Léon Grosse investit dans le façadier Kyotec

Malgré la période chaotique due à la pandémie, Léon Grosse  relève le défi de prendre une participation majoritaire dans le groupe luxembourgeois Kyotec. Confortée par un solide carnet de commandes approchant le milliard d’euros et par un chiffre d'affaires 2019 de 826 M€, l'entreprise générale savoyarde a opté pour cette entreprise née en 2008. Depuis sa création, Kyotec, spécialisé dans la façade architecturale, est intervenue dans une cinquantaine de projets internationaux où l’innovation technologique et la performance énergétique sont souvent soulignées. Implantée également en France, en Pologne, en Belgique, au Royaume-Uni et au Portugal, la société enregistre un chiffre d'affaires de 35 M€ en 2019 et entend développer son expertise en termes de façades techniques. Les dirigeants espèrent ensemble élargir leurs palettes d’activités respectives, positionnées sur le segment de la haute valeur ajoutée.

Léon Grosse avait réalisé un chiffre d'affaires de 827 M€ en 2017, puis atteint les 832 M€ l'année suivante.

 © Ivan Dupont

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.