Le Rodéo Case show remporté par un Danois !

Les participants français n’ont certes pas démérité mais, cette année, le grand gagnant du Case Rodeo Show est danois : Bendt Risom a remporté un voyage en Chine. Décidément, les pays scandinaves auront particulièrement brillé puisque le prix « d’équipe » revient à la Suède.

Attraper, une par une, trois boîtes numérotées situées sur des palettes, les utiliser pour former une pyramide, aux commandes d’une chargeuse compacte sur chenilles TV380 : telle était la consigne pour l’épreuve n°1, anglicisée « lawless loader ». Comme la traduction le sous-entend, mieux valait être lent et précis, sur le terrain de Monthyon (Seine-et-Marne) au cœur de la carrière du centre commercial international de Case Construction Equipment. Ce défi a été remporté par Tomas Sooki de la République Tchèque.

Le second parcours, « Cherokee Crawler », est allé chercher l’agilité des candidats. Aux manettes d’une pelle sur chenilles CX145D SR stationnaire, ils ont formé les lettres « Case » sur une table, sans la faire trembler. Le tout au seul moyen d'un poids fixé au godet à l'extrémité du balancier. Ce test de patience et de dextérité a été remporté par Danny Walsh, représentant le Royaume-Uni.

LITTLE BIGHORN_CASE CX60C_ok

Durant l'épreuve "Little Bighorn", les conducteurs eurent pour mission de ramasser des balles de golf du bout du godet !

« Little Bighorn ». Titre intriguant pour le troisième jeu où les compétiteurs, devaient ramasser à l’aide d’un godet des balles de golf placées dans un bac à sable, puis déposer chaque balle dans un tube spécifique et dans un ordre particulier aux commandes d’une mini-pelle CX60C fixe. Cette fois-ci, le Danois Tommy Brus Pedersen a fait la différence.

Enfin, les concurrents se sont affrontés lors de leur conduite une chargeuse sur pneus 621G XT dans une épreuve baptisée « Wild wheels ». « Ils ont dû revenir à leur emplacement de départ tout en transportant quatre cubes posés sur une planche placée sur le godet », expliquent les spectateurs. « L’enjeu était d’achever le parcours sans faire vaciller les cubes ». Là encore, même phénomène gagnant : Tommy Brus Pedersen pour le Danemark.

Résultat des courses : Bendt Risom ressort gagnant, en individuel : « Exigeantes, les épreuves m’ont amusé ». S’il faut bien un lauréat, Bendt Risom reconnaît que cela s’est joué dans un mouchoir de poche. « Je savais que j'avais fait un bon travail mais je ne m'attendais pas à gagner. J'ai hâte de faire le voyage en Chine avec mon père ». Eh oui, Bendt tient à partager la récompense avec son meilleur mentor !

Gagnants de l'Epreuve "Wild Wheels"

Les trois premiers compétiteurs de l'épreuve "Wild Wheels" : Le premier, Tommy Brus Pedersen (Danmark), le deuxième Elias Julian Raduta (Roumanie). Le troisième est français : Ludovic Fronteau !

Photo d'ouverture : Le Danois Bendt Risom a été couronné meilleur conducteur d'engins, organisé par Case Construction Equipment de Monthyon, ce week-end.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire