Le Deutz refroidi par air tire sa révérence chez Aramine

Aramine a averti ses clients.  Il ne leur reste plus que quelque mois pour commander un dumper T 1601 M motorisé par un Deutz F8L-413FW. D’ici la fin de l’année, le motoriste allemand va en effet cesser la production de ce mythique et V8 de 12,8 l refroidi par air capable de délivrer 182 ch. Sa fiabilité et son absence de régulation électronique lui avaient permis de se bâtir une certaine réputation auprès des mécaniciens de matériels de TP et miniers. Mais son incapacité à répondre aux normes modernes d’émissions l’avait progressivement condamné pour un usage sur des matériels utilisés dans les pays occidentaux. Le constructeur aixois Aramine qui exporte ses matériels spécifiques à l’exploitation minière dans tous les pays du monde avait précisément développé il y a une dizaine d’année une version de son dumper T1601 M équipé d’un tel moteur. Avec sa largeur de 2 m, sa capacité à emporter 15 à 17,5 t dans des galeries de 3 x 3 m et la rusticité de sa mécanique, il a rencontré un certain succès auprès des exploitants miniers du monde entier. À partir de 2021, l’engin ne sera plus disponible que dans une version T1601 C motorisés par un Cummins refroidi par liquide capable de répondre aux normes d’émissions allant jusqu’à stage V.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.