Goodyear met l’Omnitrac sur la route et les chantiers

La gestion des pneumatiques par les transporteurs amenés à alterner des missions d’approches de chantier avec d’autres plus routières peut tenir du casse-tête. Doivent-ils privilégier des montes typées route et risquer des incidents chaque fois que leurs camions s’aventurent en dehors de la route ? Doivent-ils préférer des modèles mixtes, quitte à endurer des usures plus rapides sur route ? Le choix est d’autant plus cornélien que certains professionnels diversifient leurs activités de transport dans la messagerie ou que certaines de leurs missions, par exemple en toupies à béton, les emmènent très rarement en dehors des routes. C’est pour ces raisons que Goodyear a développé une nouvelle gamme Omnitrac de pneus mixtes adaptés autant à la circulation routière que la progression sur des terrains difficiles. Ils se destinent à des applications de malaxeurs à béton, der bennes basculantes ou de livraisons de chantiers…  Leur principale singularité est de posséder dans leur structure une ceinture de cordes de matériaux composites très résistantes baptisé Durashield. Celle-ci protège l’acier de la carcasse radiale des risques d’endommagement par des pierres. Ainsi le pneumatique gagne en robustesse et en capacité à être rechapés. Le manufacturier annonce un taux de rechapage 27 % plus important que les précédents modèles de sa gamme. Pour le prouver, il les commercialise en les assortissant d’une garantie de rechapabilité et des dommages accidentels. Par ailleurs, le pneu dispose d’un marquage 3PMSF l’autorisant de rouler l’hiver dans les pays à la législation contraignante.  La nouvelle gamme se décline en six dimensions de pneus directeurs Omnitrac S à 5 rainures et quatre de pneus moteurs Omnitrac D à trois rainures. La présence d’une puce RFID lisible avec un lecteur industriel permet d’automatiser les opérations de gestion des pneus.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.