DLR : Tout allait si bien en 2019

Aujourd’hui, dans le contexte de pandémie, les perspectives des loueurs et distributeurs de matériels de TP et de manutention se sont assombries. Mais en 2019, ces activités ont enregistré de belles hausses de chiffres d’affaires. Le DLR, syndicat représentant ces entreprises, explique cette dynamique par une activité du BTP dopée par l’augmentation traditionnelle des lancements de projets en amont des élections municipales.

Les distributeurs se sont montrés particulièrement heureux. Leurs ventes de matériels neufs ont gagné 15 % et celles de leurs matériels d'occasion 5 %. Leurs locations, en revanche, se sont repliées de 2 %. Ils ont pu augmenter leurs effectifs de 2 %, notamment dans leurs équipes de vente (+ 6 %).

Les loueurs, pour leur part, se sont félicités d’un chiffre d’affaires en hausse de 5 % atteignant 4,7 Md€. Si leurs investissements ont marqué le pas de 10 % par rapport à 2018, ils restent soutenus avec un montant de 1,5 Md€. Le parc rajeunit légèrement avec un âge moyen s’établissant à 48,8 mois, contre 49 en 2018, et sa valeur augmente de 8,7 % pour atteindre 8,6 Md€.

Du côté de la manutention, l’ambiance était également bonne. Le chiffre d’affaires de cette filière a gagné 4,6 % et les ventes de matériels neufs, qui pèsent pour 43 % du total, ont progressé de 6 %. Les effectifs, stables, s’établissent à 6 938 personnes réparties dans 267 entreprises.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.