Deutz électrise ses transmissions

Deutz a montré à Conexpo qu’il pouvait proposer aux constructeurs tout un éventail de solutions alternatives pour animer leurs machines. Cela va des moteurs thermiques conventionnels les plus respectueux des normes d’émission aux chaînes de transmission entièrement électriques en passant par des motorisations hybrides, fonctionnant au gaz ou à l’hydrogène. Pour illustrer son propos, il expose un prototype de chargeur télescopique entièrement électrique. Basé sur un JLG G5-18A, l’engin dispose de deux moteurs de 40 kW alimentés par une batterie de 42 kWh. Par ailleurs, Deutz expose un bloc de puissance hybride combinant un trois-cylindres diesel de 1,2 litre à un moteur électrique de 48 volts. Dans les prochaines années, le motoriste allemand pourrait aller plus loin dans les motorisations électriques. Il indique vouloir développer des batteries et des chaînes de transmission fonctionnant sous des tensions plus importantes. Sa récente acquisition du spécialiste allemand Futavis lui donne déjà une certaine expertise en matière de batteries.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.