Ammann : le compacteur ART280 se règle sur les besoins du chantier

Le fabricant spécialiste en postes d’enrobage et des centrales à béton Ammann a choisi l’après-Intermat pour nous dévoiler en avant-première le compacteur hydrostatique Ammann ART 280.

Cet engin, d’un poids d’exploitation de 9,75 t et d’une largeur de bille de 2,04 m, tient sa singularité dans son système de lestage permettant de régler le poids du ballast suivant les besoins du chantier. « Ce système offre la possibilité d’utiliser divers matériaux de charge, tels que l'eau, l'acier, le béton ou le sable », étaye le constructeur. En parallèle, l’outil « Air-On-Run » offre à l’opérateur la possibilité de facilement contrôler la pression des pneus depuis sa cabine. Son dispositif de ballast modulaire permet de régler rapidement le poids de la machine de 9 à 28 tonnes en une heure à l'aide d'un seul chariot élévateur. « Cela se traduit par un ajustement de la charge par pneu de 1,125 kg à 3,500 kg simple », nous précise l'industriel. Les essieux isostatiques — l’adjectif « isostatique » entend qu’un point au moins de l’essieu conserve un point de liberté — avant avec oscillation offrent une stabilité, une couverture et une qualité de surface accrues. Les pneus avant reliés à ce système isostatique bénéficient d’un débattement de plus ou moins 50 mm. La configuration de l'essieu avant se combine avec une oscillation de plus ou moins 3 degrés pour un contact optimal des pneus sur les terrains difficiles. Ceci lui octroie une certaine souplesse. La nouvelle cabine du compacteur ART 280 se veut spacieuse et davantage protégée des propagations sonores que celles de ses cousins les compacteurs sur pneus ART 240 et ART 35. D’autre part, il présente d’un siège pivotant à 170 degrés. Conçu pour particulièrement œuvrer sur des autoroutes, des chantiers ferroviaires ou encore aéroportuaires, ce rouleau est alimenté par un moteur Deutz (conforme aux normes antipollution Stage IV) fonctionnant avec les technologies EGR, DOC et SCR.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.