“Amandine” partira depuis Cachan fin avril

La tradition de la Sainte-Barbe, protectrice des mineurs et des ouvriers, veut que les tunneliers portent le nom d’une femme, ce tunnelier ne déroge pas à la coutume. Après Steffie-Orbival, Malala et Ellen, Amandine a été choisie en hommage à la joueuse de football Amandine Henry, internationale française, évoluant à l’Olympique Lyonnais.

L’attribution de ce surnom s’est réalisée de façon peu commune : des écoliers et enfants de centres de loisirs de la ville de Cachan ont été amenés à proposer des noms de femmes qu’ils connaissaient. Ces prénoms ont été, dans une seconde étape, soumis à des Cachanais sur les réseaux sociaux. Leurs avis ont opté pour Amandine.

« Les départs de tunneliers sont des marqueurs forts de l’avancement des chantiers. La Société du Grand Paris a souhaité faire participer les habitants et notamment les jeunes générations au projet du Grand Paris Express à travers ce choix du nom du tunnelier », explique Bernard Cathelain, membre du directoire de la Société du Grand Paris. Amandine, tunnelier, fabriqué par Herrenknecht en Allemagne, partira fin avril et creusera 3,4 km de la ligne 15 Sud en direction du chantier de la gare Villejuif Louis-Aragon où il arrivera à l’été 2020. Cette année une dizaine de tunneliers vont être déployés. Cinq seront mis en place sur la ligne 15 Sud, portant à sept, le nombre de tunneliers sur la ligne. Sur la ligne 16, cinq tunneliers seront également installés au 2e semestre 2019, dont trois commenceront à leur travail dès cette année. Le prochain tunnelier partira du Puits Arrighi avant l’été 2019 en direction de la gare Villejuif Louis-Aragon.

En photo : Le 3e tunnelier Ellen a été présenté début décembre à Bagneux. Premier des Hauts-de-Seine, il a débuté son creusement en janvier vers la gare de Fort-d'Issy-Vanves-Clamart.

Partagez cet article :
20

Les commentaires sont fermés.